Gendarmerie

Gare à l'arnaque au rétroviseur cassé en Lorraine

France
© Fotolia

La gendarmerie de la Meuse a partagé un appel à la prudence suite à de nombreux cas d'arnaque au rétroviseur cassé.

Le principe bien que simple reste efficace si l'on en croit les dires de la gendarmerie de la Meuse.

Les escrocs simulent tout d'abord un accident de la circulation et accusent ensuite leur victime d'avoir abîmé leur rétroviseur. 

Cela étant fait, ils demandent le nom de l'assurance à la victime et prétendent avoir le même assureur.

Un des hommes fait mine de l'appeler mais appellent en réalité un complice qui conseille à la victime de s'arranger à l'amiable. 

Il prépare le terrain pour annoncer que payer de suite éviterait à la victime de payer une franchise exorbitante. En cas de refus, l'escroc peut même aller jusqu'à inventer un délit de fuite. 

Ensuite c'est direction le distributeur de billets afin de repartir avec le butin. D'après la gendarmerie de la Meuse, ce sont les conducteurs âgés qui sont le plus souvent ciblés. 

Consultez ci-dessous les conseils de la gendarmerie.