Le pays paralysé

Grève en Belgique, aéroport de Charleroi fermé, trains perturbés

Belgique
© AFP-image d'illustration

Des mouvements de grève et des actions syndicales sont prévus dans tous les secteurs et à travers tout le pays à l'appel du front commun syndical, dès ce mardi à 22 h et toute la journée de mercredi.

En Belgique, les administrations, les transports en commun, le service postal, les écoles, la collecte des déchets mais aussi les entreprises et centres commerciaux risquent d'être fortement perturbés ce mercredi 13 février.

UNE GRÈVE DE SOLIDARITÉ
Les trois syndicats FGTB, CSC et CGSLB ont appelé à la grève nationale à la suite de l'échec des négociations relatives au nouvel accord interprofessionnel où les syndicats demandent une hausse des salaires, une augmentation des allocations et pensions et de meilleures conditions de fin de carrière.

Si cette grève générale a pour cible les employeurs du secteur privé, les organisations syndicales du secteur public se joindront aux travailleurs du privé par solidarité.

UN TRAIN SUR DEUX

La SNCB s'attend à ce que la moitié des trains roulent entre le 12 février à 22h00 et le 13 à la même heure. Un service minimum est en vigueur. Durant les heures de pointe du matin et du soir, la majorité des trains IC circuleront, de même qu'un certain nombre de trains L et S. Pendant les heures creuses en revanche, seul un certain nombre de trains IC prendront le départ. 

Les voyageurs frontaliers sont invités à consulter le planificateur de voyages de la SNCB pour savoir si des trains assureront leurs trajets et pour en connaître les horaires. Le site de la SNCB affirme qu'un service alternatif sera d'application pour les liaisons transfrontalières de la SNCB, notamment de et vers Luxembourg.

Il s'agit de la troisième action syndicale depuis qu'une prestation de service minimum est en vigueur en mars 2018. Lors de la dernière grève en juillet, un train sur trois roulait en comparaison avec un jour de travail classique.

Thalys a prévu une seule annulation entre Bruxelles et Paris. Le train partant à 7h13 de la gare du Midi en direction de Paris a été annulé. Les voyageurs concernés peuvent échanger sans frais leur billet pour un train plus tôt ou plus tard. 


CHARLEROI AIRPORT FERMÉ...
À Charleroi, l'aéroport sera complètement à l'arrêt. Les bagagistes ne travailleront pas.

À noter que les voyageurs lésés n'auront pas droit à une indemnité supplémentaire car il est question ici de force majeure, souligne Test-Achats. Les passagers dont le vol a été annulé et qui ne souhaitent plus voyager le 13 février peuvent se faire rembourser intégralement leur billet. Pour les changements de réservation, les clients sont invités à contacter la compagnie aérienne ou leur agence de voyage.

... BRUSSELS AIRPORT CERTAINEMENT AUSSI
La fermeture éventuelle de Brussels Airport dépendra du suivi du mouvement de grogne par les aiguilleurs du ciel de Skeyes (ex-Belgocontrol). Mais selon les syndicats, l'arrêt de travail devrait être général et concerner également les bagagistes.

La compagnie aérienne Brussels Airlines a annoncé l'annulation de tous ses vols (222, 16.000 voyageurs concernés) au départ ou arrivant à l'aéroport de Bruxelles.

Les vols TUI fly à destination comme au départ de Bruxelles seront eux déviés vers d'autres aéroports: Lille, Orly, Maastricht, Eindhoven ou Amsterdam. Les passagers seront pris en charge en bus.

Lufthansa, Swiss, Austrian Airlines et Eurowings n'ont pas encore pris de décisions.

PAS D'EUROSTAR DEPUIS BRUXELLES
Les personnes voyageant en Eurostar vers la France (Lille ou Calais) devront revoir leurs plans en raison de la fermeture du terminal "intra-Schengen" en gare de Bruxelles-Midi. Il s'agit d'une minorité de voyageurs, selon une porte-parole de la compagnie ferroviaire. Ils peuvent annuler leur voyage sans frais et se rendre en France en TGV.

LA STIB PARALYSÉE?
La Stib s'attend à de fortes perturbations sur son réseau. La circulation des trams, bus et métros risque d'être fortement perturbée. La société de transports en commun bruxelloise invite dès lors ses voyageurs à prendre leurs dispositions et à prévoir, si possible, une alternative aux transports publics pour leurs déplacements. Pour ceux qui n'auraient pas d'alternative, la Stib ouvrira son contact center (070/23.20.00) dès 06h00. Le site internet de la Stib informera, lui, en continu les usagers, tout comme la page Facebook de l'entreprise et le compte Twitter.

PORTS ET TRANSPORT ROUTIER
L'appel à la grève a été lancé par l'Union belge du transport (UBT), syndicat socialiste qui représente entre autres les dockers, marins, bateliers, chauffeurs routiers, chauffeurs de bus, taximen, déménageurs et logisticiens à arrêter le travail et à rejoindre les piquets de grève. On n'a toujours aucune estimation des conséquences réelles, sinon que l'AVC Transcom estime que le port d'Anvers sera paralysé, les dockers ayant reçu pour consigne de rester chez eux. Des piquets volants sont également prévus.