Faits divers

Importante saisie de drogue lors d'une opération policière au Benelux et en France

Belgique

Les services de police et de douane du Benelux et de la France ont organisé entre jeudi et dimanche derniers une opération internationale contre le trafic de stupéfiants et le tourisme de la drogue.

En Belgique, 31 arrestations ont été effectuées et 241 personnes ont été contrôlées en possession de drogues, indique lundi la police fédérale.

Dans le cadre de cette action dénommée "Etoile", une opération internationale commune contre le trafic de stupéfiants et le tourisme de la drogue organisée dans le Benelux et en France, les services de police et de douane ont contrôlé 2.175 personnes, 1.366 véhicules et 9 trains en Belgique. Outre les 31 arrestations et les 241 personnes contrôlées en possession de drogues, 19 étaient sous influence au moment de l'opération de police. De plus 10 véhicules, 14 armes et 26.815 euros ont été saisis.

Les quantités de drogue confisquées comptent notamment près de 8,8 kg de marijuana, 384 graines de cannabis, 11 g d'héroïne, 3,2 kg de cocaïne ou 264,6 g d'amphétamines.En province de Flandre orientale, cinq ressortissants belges, suspectés d'activités de vente de stupéfiants, ont été arrêtés vendredi. Ils étaient en possession de 104,2 g de kétamine.Dans la province d'Anvers, trois kilos de cocaïne ont été retrouvés samedi, dans une cache à l'arrière d'un véhicule, grâce à l'utilisation d'un scanner mobile de la douane. Le conducteur, un jeune ressortissant français, a été privé de liberté.

Un procès-verbal pour suspicion de blanchiment a été dressé

La valeur marchande des stupéfiants saisis est estimée à plus de 150.000 euros. Grâce à ce même dispositif, un autre ressortissant français a été contrôlé en possession de 75 g de cocaïne dissimulés au niveau de ses sous-vêtements. L'intéressé sera cité à comparaître.Un ressortissant néerlandais a été interpellé en possession de 7.690 euros. Il a été reconnu comme dealer d'héroïne par un policier néerlandais qui participait au contrôle. Un procès-verbal pour suspicion de blanchiment a été dressé et l'argent saisi.

Les services de douane de la province d'Anvers ont par ailleurs procédé à des contrôles sur les envois postaux transitant par le centre de tri. L'examen de ces enveloppes a permis de trouver 130 g de cannabis, 233 graines ainsi que 152 g d'amphétamines. Des bus ont été contrôlés dimanche sur la E17 aux environs de Marke. Un passager sur 10 était en possession de stupéfiants.