Au tribunal

12 ans d'emprisonnement requis à l'encontre de l'ex-instituteur de Bissen

Luxembourg
© RTL (archive)

Le parquet a également demandé l'interdiction d'être en contact avec des mineurs et de donner cours à des enfants. Le verdict est attendu le 21 février.

Dans le procès de l'ancien instituteur soupçonné de pédophilie, la représentante du Parquet a requis une peine de 12 ans d'emprisonnement et l'interdiction d'être en contact avec des enfants. Une peine demandée en raison de la gravité du dossier, car l'ex-enseignant a abusé de la confiance des enfants. D'autant que l'accusé continue de minimiser les faits, qu'il n'admet pas vraiment et il pleure sur son propre sort.

L'homme, qui était instituteur à Bissen depuis 2001, est notamment poursuivi pour attentat à la pudeur. Les faits qui lui sont reprochés, remontent à une période qui va de 2003 à 2015. Sept films et quelques 450 photos sur différents supports avaient été retrouvés à son domicile. 

Le Tribunal rendra son jugement le 21 février.