Institut viti-vinicole

2018: meilleure année pour les vignerons?

Luxembourg

L'institut viti-vinicole a organisé jeudi son traditionnel "verre de l'amitié".

Les vignerons des bords de la Moselle espèrent que 2018 sera enfin une année sans problèmes majeurs.

Le ministre de la viticulture Fernand Etgen était évidemment présent pour trinquer à la santé des vignerons du pays, mais aussi pour faire un bilan des années passées et se pencher sur l'avenir. En ce qui concerne les années précédentes, le vin a été bon, mais trop peu de quantités ont été produites, selon Roby Ley. La moyenne annuelle des 10 dernières années était de 115.000 hectolitres par an, 2016 n'ayant produit que 83.000 hectolitres, ce qui est très peu.

Pour le futur, une nouvelle stratégie internationale de marketing devrait aider la commercialisation des vins luxembourgeois. Le ministère de la viticulture et l'institut vini-viticole ont collaboré, l'année dernière, avec la firme Ernst & Young pour développer une stratégie qui est maintenant au point.

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.