Aleba

2018 s'annonce chargée pour le syndicat du secteur bancaire

Luxembourg
© Luc Rollmann

La réforme fiscale a été un dossier qui a particulièrement mobilisé l'Aleba l'an dernier.

C'est ce qu'a rappelé le syndicat des salariés du secteur bancaire jeudi lors d'une conférence de presse destinée à faire le bilan de 2017 et à envisager les défis de 2018.

Pour l'Aleba, c'est une année qui a mal commencé avec l'annonce du rachat de la compagnie d'assurances DAS par le groupe Allianz. C'est déjà un nouveau plan social à négocier.

2017 s'était aussi terminée sur un plan social, celui de la banque Hapoalim, sur lequel les négociations n'avancent pas beaucoup, selon l'Aleba.

Quatre plans sociaux ont pu être conclus et signés en 2017, notamment chez Unicredit, où 130 salariés étaient concernés.

Un autre thème a beaucoup occupé l'Aleba l'an dernier, celui des faux cadres, c'est-à-dire des salariés qui ont le titre et les responsabilités professionnelles d'un cadre, en n'étant pas payé de manière adéquate. Un phénomène qui risque encore de faire des vagues cette année.

Autre sujet qui va mobiliser le syndicat dans les prochains mois : les conventions collectives dans le secteur des banques et des assurances, à la Post et chez Sixpaiment.

En ce qui concerne la convention collective pour les banques, on traverse une phase difficile et l'Aleba espère avoir plus avancé d'ici fin mars, sinon il faudra éventuellement faire appel au conciliateur.



Le syndicat ne veut certainement pas brader la convention collective, comme le souligne son président, Roberto Scolati : "Les acquis doivent être préservés, les salariés ont le droit d'obtenir quelque-chose. Ils ont permis que la place financière soit là où elle en est à présent".

L'Aleba insiste sur le fait qu'elle a de l'endurance et qu'elle est sur la même ligne que les syndicats OGBL et LCGB. Ils étaient d'ailleurs encore réunis jeudi après-midi dans une intersyndicale.

Encore un défi pour l'Aleba : les élections sociales de 2019. Il s'agit de préparer dès cette année les salariés intéressés, à travers des formations sur le quotidien d'un délégué.

Beaucoup de travail en perspective, mais une célébration aussi, car l'Aleba fêtera son 100e anniversaire cette année. 



Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.