Recherche

La cause de la dyslexie découverte?

Des récepteurs des yeux pointés du doigt.

Deux chercheurs français pensent avoir trouvé la cause de la dyslexie. L’origine de ce trouble de la lecture se trouverait directement dans les yeux. Selon eux, c’est une symétrie de certains récepteurs des yeux qui provoque la confusion. Un défaut qui touche 700 millions de personnes dans le monde. Olivier Pierre explique cette découverte pour le RTLinfo 13H.

Un problème de taches

Pour ces chercheurs de Rennes, la cause de la dyslexie est anatomique. Elle se trouverait dans de minuscules récepteurs présents dans les yeux, les taches de Maxwell. Ils ont comparé deux groupes de 30 étudiants ; l’un composé de dyslexiques, l’autre de non dyslexiques. Chez les non dyslexique, ces récepteurs n’ont pas la même forme d’un œil à l’autre. "Par exemple pour l’œil droit, vous aviez un rond et pour l’œil gauche, un rond aplati, par contre pour les étudiants dyslexiques, on a montré que ces deux taches de Maxwell étaient deux ronds. C’est-à-dire que pour les étudiants dyslexiques, on avait une symétrie", explique Guy Roparts, chercheur à l’Université de Rennes.

Plus d'image miroir

Cette symétrie chez les dyslexiques pourrait être source de confusion pour le cerveau en créant des images miroirs entre lesquelles il est incapable de choisir. La dyslexie est un trouble de la lecture qui apparaît dès les premiers moments de l'apprentissage. Les chercheurs français ont mis au point une lampe qui permet de corriger la lecture. Elle émet une lumière flash qui efface l'image miroir. "La personne, par exemple, qui voyait un b et un d dessous, quand elle est ici, il n’y a plus de d dessous, la lettre devient toute claire", détaille Albert Le Floch, chercheur à l’Université de Rennes.

Traitée aujourd’hui par des équipes pluridisciplinaires composées notamment de pédiatres et de psychiatres, la dyslexie pourrait donc être une maladie des yeux. Un trouble qui touche 700 millions de personnes dans le monde.