par
Politique

Déçus par les politiciens, des citoyens se révoltent

Belgique

Voici comment ils comptent reprendre le pouvoir au niveau local.

L'idée de listes citoyennes fait son chemin. Une seule condition pour y figurer : être vierge de tout mandat public. Les habitants d'Olne en province de Liège, vont créer une liste citoyenne en vue des prochaines élections communales. Idem à Molenbeek en région bruxelloise.

Des citoyens qui décrochent des postes de conseillers communaux, ce n'est pas inédit. A Mons et à Kraainem, c'était arrivé lors du dernier scrutin. Dans la commune à facilité de la périphérie bruxelloise, c'est un militaire à la retraite qui a réalisé son rêve. Il s'appelle José Michaux et est âgé de 69 ans. En 2012, cet ancien général à la retraite en a eu marre des guéguerres linguistiques qui paralysaient sa commune.

Le journaliste de Bel RTL, Sébastien DE Block, l'a rencontré. "Ma commune de Kraainem a fait la Une de l'actualité uniquement pour des problèmes communautaires et on ne parlait jamais de beaux projets qui pouvaient séduire les citoyens", a confié José Michaux.

C'est donc en réunissant d'autres citoyens qu'il a créé la liste "Kraainem unie", une liste apolitique, bilingue et composée uniquement de citoyens. "Ce sont des citoyens de Kraainem qui travaillent au profit d'autres citoyens de Kraainem", insiste José.

Et cet argument a fait mouche, car la liste a raflé 20% des voix au scrutin communal de 2012, ce qui lui vaut 4 conseillers communaux. "Et nous avons raté de très peu un échevin", a précisé José.