par
Caterpillar

Suspension des négociations et grève de 24 heures du personnel ouvrier

Belgique

Après les nouveaux blocages constatés mardi, le personnel ouvrier a décidé d'une grève de 24 heures.

Les négociations entre les syndicats ouvriers et la direction de Caterpillar Belgium à Gosselies (Charleroi) sont actuellement suspendues, ont indiqué mercredi matin les syndicats.

Mardi soir, syndicats ouvriers et direction se sont quittés sans être parvenus à dépasser des oppositions portant sur les conditions de départ.

Depuis le début des discussions, les montants ont progressé mais ne sont pas encore pour les syndicats suffisamment importants. "La direction reste liée au mandat qu'elle a obtenu du groupe mais celui-ci n'est pas suffisant", a indiqué un permanent syndical.

Les syndicats ont décrit les discussions en cours comme un bras de fer risqué. "Risqué car la mise en demeure adressée par Caterpillar SARL à l'usine carolo vaut toujours", ont indiqué les syndicats.

Après les débordements intervenus sur le site le 6 février dernier, les responsables de la filiale suisse avaient en effet demandé à Caterpillar Belgium de remédier à ses "manquements contractuels" en termes de production et d'expédition dans les 30 jours. Pour l'heure, aucune nouvelle séance de négociations entre direction et syndicats ouvriers n'est programmée.