Le Grand-Duché, la petite histoire

Zoom sur ce "dialecte atroce" qu'est le luxembourgeois

Le Grand-Duché, la petite histoire: le luxembourgeois (25.09.2018)
Que savez-vous du "Lëtzebuergesch" ? Le 5minutes vous en dit plus !
Vidéos

"Bizarre", "atroce"... Au-delà des sonorités qui "intriguent", que savez-vous vraiment du luxembourgeois ? On fait le point en vidéo !

"Moien !" Si vous vous rendez régulièrement au Grand-Duché, c'est probablement le mot que vous entendrez le plus souvent. Parlé par 400.000 personnes, ce "dialecte atroce" qu'est le luxembourgeois - c'est Pierre Desproges qui le dit - a une longue histoire.

Dialecte francique mosellan parlé quasi-exclusivement au Grand-Duché et dans les régions limitrophes, le "Lëtzebuergesch" a traversé les siècles et les guerres pour s'établir comme un des piliers du Luxembourg.

Mais ce "patois qui a réussi" - cette fois, c'est la linguiste Henriette Walter qui le dit - est l'objet de toutes les attentions et inquiétudes. Preuve en est donnée avec la pétition qui voulait en faire la première langue administrative.

Longtemps considéré par l'Unesco comme une langue en danger, le luxembourgeois n'a jamais été aussi parlé. Au centre de toutes les attentions du pays, la langue nationale attire aujourd'hui de nombreuses personnes désireuses d'en découvrir toutes les subtilités.