Musique

Clara Luciani a touché les Rotondes en plein coeur

Concerts
Concerts
© Raphaël Ferber/RTL - 5minutes

La "petite lumière" française Clara Luciani était sur la scène des Rotondes samedi soir, où elle a livré un live remarquable, joyeux et touchant.

Elle a la timidité des premières scènes et celle, aussi, de quelques grands noms de la chanson française. A 26 ans, Clara Luciani parcourt pourtant la France et un petit bout de l'Europe depuis plusieurs mois, jouant les titres de Sainte-Victoire, son premier album sorti en avril dernier. Samedi soir, la jeune femme a montré aux Rotondes pourquoi on la considérait de l'autre côté de la frontière comme la nouvelle perle de la pop.

DE LA DELICATESSE ET DE LA JOIE
Ancienne voix du groupe La Femme et désormais auteure-compositrice-interprète, celle que l'on compare beaucoup à Françoise Hardy s'exprime au travers de ses chansons, ce qu'elle n'a pas manqué de confier au public luxembourgeois. Elle n'a pas manqué non plus de le toucher en plein cœur, ce public, de par sa délicatesse, sa pudeur, son sourire et sa joie, quand bien même ses titres respirent souvent la mélancolie, la tristesse et la revendication.

Il est néanmoins souvent question d'amour aussi et la chanteuse semble sincèrement touchée à la moindre petite démonstration venue de ce public des Rotondes, massé dans une salle à la chaleur tropicale en plein mois de décembre. "Luxembourg, si tu connais les paroles, je t'invite à chanter la prochaine chanson" lui a-t-elle humblement lancé, à l'heure d'entamer "La Grenade", véritable succès pop un brin féministe que les -déjà- fans ont chanté avec ivresse.



Bondissante, sourire au coin des lèvres, l'œil pétillant, Clara Luciani a invité le public à "onduler" sur l'un de ses nouveaux titres, "Nue", interprété sans sa guitare, la chanteuse étant accompagnée de quatre musiciens en tournée. Elle a ainsi dévoilé d'autres morceaux absents de son album, à l'image d'"Emmanuelle", de "Cette Chanson", de "Folle", d'"A crever" (qu'on retrouve sur son EP) ou de sa réinterprétation de "Blue Jeans" de Lana Del Rey : "Il y a eu un petit couac, elle a écrit cette chanson avant moi..." s'en est-elle amusée.

ELLE ECLATE DE RIRE EN PLEINE CHANSON
Et puis, il y a eu ce moment où Clara Luciani a éclaté de rire alors qu'elle jouait les premières notes de guitare de "Folle". Peut-être ce spectateur avait-il en tête cette interview décalée de la chanteuse donnée à nos confrères de Konbini, au cours de laquelle elle confessait avoir "toujours été très amoureuse de Stéphane Bern". "Ma photo de rêve serait celle de notre mariage, sur une île. On serait nus, sans témoin, juste entourés d'animaux sauvages avec des fleurs partout."

Le masque de Stéphane Bern au premier rang lui a donc inévitablement fait de l'effet, avant de reprendre son sérieux tant bien que mal, puis de jouer "La dernière fois" avec sa chorale du soir, celle des Rotondes, dont l'histoire d'amour avec Clara Luciani est, au vue des clameurs, loin d'être finie.