Culture

Enfant Précoce, l'artiste qui met des couleurs dans les rues de Paris

Culture
Francis Essoua Kalu aka dit "Enfant Precoce" à Paris le 6 février 2019
© AFP/Archives

Faute de galerie, c'est dans les rues parisiennes que l'artiste camerounais "Enfant Précoce" a choisi de montrer ses premières toiles, des peintures expressives aux tons vifs qui apportent quelques touches de couleurs dans la capitale française.

L'artiste plasticien Francis Essoua Kalu, 29 ans, qui se cache sous ce pseudonyme d'"Enfant précoce", est un autodidacte qui n'a jamais pris de cours: il se voit comme un enfant qui veut apprendre à peindre le monde à travers les couleurs.

Il a commencé la peinture il y a six ans: "mon premier support était la danse, mais à 20 ans j'ai voulu créer une marque de vêtements dont j'étais l'illustrateur. Elle n'a pas vu le jour mais mon intérêt pour la peinture a cru."

Avec son art naïf aux couleurs vives, il ne revendique pas de modèles artistiques, mais reconnaît avoir été bercé par les créations de son oncle qui utilise beaucoup de matériaux différents. Il compte aujourd'hui une soixantaine de toiles à son actif, aussi bien peintes à l'huile qu'à l'acrylique.

Toujours à la recherche d'une galerie, après son exposition à la Biennale de Dakar en 2018, l'homme a choisi de se faire connaître à travers les réseaux sociaux, en publiant des photos où il expose ses tableaux devant des lieux parisiens emblématiques, avec cette pancarte: ""Exposez-moi".