„De Schwaarze Mann – un noir parmi nous“

Un documentaire sur le premier Luxembourgeois noir

Événements

Il a fallu sept ans à Fränz Hausemer pour réaliser le documentaire „De Schwaarze Mann – un noir parmi nous“, sur le premier Luxembourgeois noir.

Jacques Leurs était le fils d'une Congolaise et d'un Luxembourgeois qui travaillait dans une compagnie basée au Congo, à l'époque colonie belge. Son père a emmené le petit Jacques au Luxembourg en 1912, avant de retourner au Congo.

Ce documentaire est aussi l'histoire d'un grand amour. Léonie Leurs parle aujourd'hui encore avec tant de ferveur du mari, qu'elle avait épousé en 1938. "Il était beau ! Il était grand, 1 mètre 80, un sportif. C'était une statue de Raphaël. Il y a eu une symbiose dès le départ. Il avait meilleur caractère que tous les autres autour de moi", selon Léonie Leurs.

Léonie Leurs, aujourd'hui âgée de 100 ans, parle toujours avec autant de ferveur de son mari.

Dans le documentaire, la veuve  ne se remémore pas seulement les bons moments, mais aussi les temps difficiles, particulièrement en tant que premier couple racialement mixte au Grand-Duché. Mais même l'occupation nazie n'a pu briser leur union.

Ensuite Jacques Leurs a fait une véritable carrière. En 1947, il devient le tout premier secrétaire du conseil d'administration des Chemins de fer luxembourgeois nouvellement fondés. Il s'engage en faveur des syndicats et de l'Afrique, et devient conseiller communal à Luxembourg. Il sera aussi candidat aux élections législatives. Il restera toujours aux côtés de sa femme Léonie, jusqu'à son décès en 1968 des suites d'un coma diabétique, deux mois avant les élections. Il n'avait que 58 ans.

Tout le monde peut tirer quelque-chose du récit de la vie extraordinaire de Jacques Leurs, selon le réalisateur Fränz Hausemer : "En principe, le film ne porte pas de message. Si des parallèles sont établis avec aujourd'hui – tant mieux – je trouve cela très intéressant. Mais ce n'est pas à moi de dire ce qu'il faut penser".

„De Schwaarze Mann – un noir parmi nous“ est un documentaire qui parle d'amour avec un grand A, de politique, des syndicats, du rôle des Luxembourgeois dans les colonies africaines et surtout du destin d'un homme, qui ne s'est pas laissé définir seulement par la couleur de sa peau.

Le documentaire sera diffusé au Cinéma Utopia à partir du 28 mars.

Commentaires - Nétiquette


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.