par
LuxFilmFest

"The Other Side of Hope" remporte le Grand Prix 2017

Luxembourg

10 films étaient en compétition dans la catégorie principale du Filmfestival Luxembourg, qui se terminera dimanche.

Le jury a penché en faveur de "The Other Side of Hope" d'Aki Kaurismäki et lui a attribué le Grand Prix ainsi que les 10.000 euros qui l'accompagnent.



Le Prix du Meilleur Documentaire revient à "I am not your negro" de Raoul Peck.



Le Prix du Public a été remis à "Dark Night" de Tim Sutton.



Le Prix de la Critique a été descerné au film gréco-bulgare "Glory".



Une Mention Spéciale a été remise à "I am not Madame Bovary".



Le Prix du Jury Jeune revient à "Sami Blood"



Le Coup de Coeur des enfants s'est porté sur "Richard der Stork".



Les trois principaux gagnants de la compétition sont à voir ou à revoir dimanche à la cinémathèque de la Ville.

Communiqué détaillé du LuxFilmFest

Le film lauréat de cette édition 2017 est THE OTHER SIDE OF HOPE d’Aki Kaurismäki qui remporte le Grand Prix by Orange doté de 10.000€. Il est rejoint au palmarès par I AM NOT YOUR NEGRO de Raoul Peck (Prix du Documentaire by BGL BNP PARIBAS, 5.000€ de gain) et DARK NIGHT de Tim Sutton (Prix du Public by Orange). GLORY de Kristina Grozeva et Petar Valchanov s’empare du Prix de la Critique, I AM NOT MADAME BOVARY de Feng Xiaogang repart avec une mention spéciale.

                         DANS LE DETAIL :

Le Jury International composé de SANTIAGO AMIGORENA, FAOUZI BENSAÏDI, DOMINIQUE BESNEHARD, MONIA CHOKRI, HANDE KODJA et CHRISTOPHE WAGNER a attribué le GRAND PRIX BY ORANGE, accompagné d’une prime de 10.000 €, au film THE OTHER SIDE OF HOPE d’Aki Kaurismäki.

 

« Le film auquel nous avons attribué le Grand Prix, parce qu’il nous a fait rire, parce qu’il nous a ému, parce qu’il aborde un sujet qui nous semble essentiel en ces temps sombres, et qu’il l’aborde surtout d’une manière à la fois extrêmement pertinente et extrêmement originale, est THE OTHER SIDE OF HOPE d’Aki Kaurismäki (…). »

 

Le Jury Documentaire composé de VLADIMIR KOKH, ARNAUD LAMBERT, JÉRÔME LASSERRE et MATHIAS THÉRY a remis le PRIX DU DOCUMENTAIRE BY BGL BNP PARIBAS (doté de 5.000 €) à Rémi Grellety (Velvet Film), producteur du film I AM NOT YOUR NEGRO de Raoul Peck.

 

« La plupart des films que nous avons vus interrogent de manière stimulante la question des relations entre les peuples, du racisme, de la différence, et de la difficulté à écouter l’autre dans nos sociétés démocratiques modernes. L’un de ces films se distingue, tant par sa forme maîtrisée que par la limpidité et la portée de son propos. Non seulement il parvient à restituer la prodigieuse pensée de l’écrivain James Baldwin et sa formidable puissance d’élucidation, alors que l’adaptation d'un texte au cinéma n’est jamais tâche facile, mais il réussit à révéler, avec un récit écrit il y a plusieurs décennies, l’histoire de la lutte de la population noire américaine jusque dans ses développements les plus actuels. En faisant revivre cette voix profondément singulière, il articule certaines des problématiques les plus décisives pour notre présent troublé et, par bien des aspects, régressif.

Sondant la profondeur de l’âme humaine, il invite chacun de nous, par-delà l’appartenance sociale et raciale, à se questionner sur sa vie, son point de vue, ses croyances et ses convictions les plus profondes. Ce film nous ouvre les yeux et nous aide à penser l’autre.

À travers ce prix, nous invitons chacune et chacun à découvrir le film de Raoul Peck, I Am Not Your Negro ! »

 

L’association Luxembourgeoise de la Presse Cinématographique a décerné en son nom le PRIX DE LA CRITIQUE. Il est revenu à GLORY de Kristina Grozeva et Petar Valchanov, I AM NOT MADAME BOVARY de Feng Xiaogang recevant une mention spéciale.

 

« Le choix du jury de la presse, représentant l’Association Luxembourgeoise de la Presse Cinématographique, s’est porté sur un film au sujet d’actualité qui ne peut laisser indifférent.

Il s'agit d’une histoire de corruption où les politiciens n'entendent pas la voix de leurs concitoyens allant jusqu’à les ignorer, les humilier.

En outre, le jury de l’ALPC a dès lors été touché par la qualité d’interprétation de Stefan Denolyubov dans le rôle du cheminot trop honnête pour réussir dans une société de vautours sans scrupules, mais aussi par la qualité d’écriture du scénario et la justesse de la mise en scène.

Pour toutes ces raisons, le Prix du Jury de la Presse est attribué au film « Glory » des metteurs en scène bulgares Kristina Grozeva et Petar Valchanov. » ont tenu à expliquer ISABELLE DEBUCHY, THIBAUT DEMEYER, JEAN-PIERRE THILGES et RAUL REIS avant de poursuivre avec la mention spéciale pour I AM NOT MADAME BOVARY.

 

« La beauté formelle de cette comédie mélodramatique et le rythme posé d’une narration qui démêle les fil d’un imbroglio juridique dans une société, où les femmes devaient se résigner à leur sort, nous ont incité à décerner une mention spéciale du Jury de la Presse, pour le film « I Am Not Madame Bovary » du Chinois Feng Xiaogang ».

 

Le PRIX DU JURY JEUNE est revenu à SAMI BLOOD, primé de 2.000€.

 

« Nous avons visionné une sélection de films marquée par des thématiques abordant tout particulièrement la politique, les dangers d'Internet, la discrimination, la révolte, l'amour et la liberté d'expression. Suite à de longues discussions bien animées dues à nos différentes perspectives, nous nous nous sommes finalement mis d'accord sur un film.  À travers le parcours touchant d'une jeune fille, ce film parle d'un chapitre sombre de l'histoire. Un scénario authentique et émouvant menant à une réflexion profonde et une performance d'acteurs exceptionnelle. Nous décernons le Prix Jury Jeune 2017 à SAMI BLOOD » ont précisé ALEXANDRA BERING, OSCAR DAVID, HANNAH GREVIS, JULIEN HANIN, BENJAMIN PEDERSEN, CHRISTOPHE SCHAMMEL et MÉLANIE SCHONS

 

Pour la première fois au festival, une classe d’enfants entre 8 et 12 ans (4ième année d’études de l’école primaire Cents) a été invitée à visionner une sélection de cinq films Jeune Public. Le PRIX DU JURY ENFANTS a été attribué à AUF AUGENHÖHE et remis au réalisateur Joachim Dollhopf.

 

Le COUP DE CŒUR DES ENFANTS a été remis à RICHARD DER STORCH de Tobias Genkel et Reza Memari.

 

Plus de 15.700 spectateurs pour un total de 26.300 participants.

Les premières estimations (les chiffres définitifs n’étant disponibles qu’au terme des projections du dimanche 12 mars) nous conduisent à espérer un dépassement significatif du chiffre atteint en 2016.

La progression la plus remarquable se situe au niveau des séances publiques qui enregistrent une progression de 1500 spectateurs (15.700 contre 14.200 en 2016). Il était aisé de constater, au fil de la semaine, un renforcement significatif des fréquentations, tant au niveau des films en compétition que des séances spéciales.

Une hausse caractéristique de la fréquentation des événements confirme l’utilité du Quartier Général posé Place de la Constitution. Le QG a connu de belles affluences lors de la majorité des événements mis en place. Il en est de même pour l’exposition organisée en partenariat avec le Cercle Cité au Ratskeller qui, avec quelque 7.000 spectateurs, participe de ce résultat.

 

UNE CHANCE SUPPLÉMENTAIRE DE VOIR LES FILMS PRIMÉS

               

                - GLORY, Prix de la Critique, sera rediffusé dimanche 12 mars

          à la Cinémathèque à 17h.

                - I AM NOT YOUR NEGRO, Prix du Documentaire By BGL BNP PARIBAS

          sera rediffusé dimanche 12 mars à la Cinémathèque à 19h.

                - THE OTHER SIDE OF HOPE, Grand Prix by Orange sera rediffusé

          dimanche 12 mars à la Cinémathèque à 21h.

 

 

 



 

Commentaires


Les commentaires sont en train de charger, patientez un moment s.v.p.
Si les commentaires ne s'affichent pas, un AdBlocker les bloque probablement.
Vous devez le paramétrer de sorte que notre site ne soit plus bloqué.