par
Premier modèle 100 % électrique

Volvo choisit la Chine pour le construire

Turbo

Les premières livraisons sont prévues en 2019.

C'est la réponse de Volvo à la montée en puissance du tout électrique. Déjà engagé sur le marché des modèles hybrides rechargeables, le constructeur suédois espère bien se faire une place sur le marché d'avenir de la voiture verte roulant à l'électricité. Ce premier modèle, Volvo va le concevoir sur son architecture modulaire CMA, structure de base de sa gamme de voitures compactes. Le modèle électrique sera assemblé en Chine, puis exporté vers l'Europe et les Etats-Unis.

Outre ce premier modèle compact, Volvo ajoute qu'un second véhicule électrique est actuellement en développement, une voiture qui reposera sur son architecture SPA utilisée par ses séries 60 et 90. D'ici 2025, le groupe espère atteindre la barre du million de véhicules hybrides et électriques vendus dans le monde.

La Chine, marché d'avenir

Le choix de la Chine, plutôt que de la Suède, comme lieu de production de ce futur modèle, n'est au final pas vraiment une surprise. Racheté en 2010 par le chinois Geely, Volvo y possède déjà deux usines, et une troisième est en construction. Le centre de gravité du groupe se trouve aujourd'hui non plus en Europe, mais bel et bien en Asie. Le grand bond en avant de Volvo en Chine s'explique aussi par la volonté d'être au cœur de ce qui sera sans doute, dans un avenir proche, le premier marché mondial pour la voiture électrique.

Confrontées à d'énormes problèmes de pollution de l'air, les autorités chinoises incitent de manière très volontariste constructeurs et consommateurs à choisir des modèles propres ou hybrides pour une mobilité durable.