Navigateurs

Microsoft conseille d’arrêter Internet Explorer

Tech World
© AFP

Microsoft enterre Internet Explorer. Le navigateur n'est plus mis à jour depuis la sortie de Edge en 2015 et ne supporte donc plus les standards actuels du Web.

Microsoft fait preuve d’honnêteté. La firme conseille à ses utilisateurs de délaisser son navigateur Internet Explorer pour d’autres plus modernes (comme Edge, Chrome ou Firefox). Dans un article intitulé "Les dangers d’utiliser Internet Explorer comme navigateur par défaut", Chris Jackson, expert en cybersécurité de Windows, détaille toutes les raisons pour lesquelles ce navigateur n’est plus adapté aux usages actuels.

Internet Explorer, dont la première version est sortie en 1995, "ne supporte pas les nouveaux standards du web". Car depuis la sortie en 2015 du navigateur Microsoft Edge, l'entreprise ne met plus à jour Internet Explorer et les développeurs ne testent plus leurs programmes sur Internet Explorer mais sur des "navigateurs modernes". À terme, les utilisateurs d'IE pourraient donc ne plus avoir accès aux nouveaux services.

INTERNET EXPLORER FAIT DE LA RÉSISTANCE

Si Microsoft met toute son énergie à développer et améliorer Microsoft Edge, certains utilisateurs n'arrivent apparemment à tourner la page et continuent d'utiliser le vénérable navigateur au quotidien. En effet, Internet Explorer est toujours disponible dans Windows 10 pour des raisons de compatibilité. Le navigateur reste utile par exemple pour des entreprises dont les services internes n'ont pas été mis à jour et sont inutilisables avec Edge, Chrome ou Firefox.

Microsoft a aussi sa part de responsabilité dans la longévité d'Internet Explorer. Depuis 2015, l'éditeur n'a pas proposé de versions d'Edge compatibles avec Windows 7 et 8, encore très utilisées en entreprises. Les administrateurs informatiques n'ont d'autre choix que de continuer à proposer Internet Explorer en attendant une mise à jour de leur parc de machines.

L'entreprise exhorte aujourd'hui les derniers adeptes d'Internet Explorer à passer à Edge, le dernier navigateur maison intégré par défaut à Windows 10, mais boudé par le grand public.