Idées fausses

Trois choses que vous pensiez savoir sur votre cerveau

Bien-être
© Pixabay/Image d'illustration

Le cerveau est l'organe le plus complexe, mais aussi un des plus fragiles.

Nous nous sommes intéressés à cette partie de notre corps afin de briser certaines idées reçues qui circulent à son sujet.

"Nous n'utilisons que 10% des capacités de notre cerveau"
On entend souvent que nous utilisons seulement une petite partie des capacités de notre cerveau. Cette croyance populaire est totalement fausse. "Là, en ce moment, vous-même, vous utilisez votre cerveau. Évidemment, pas tout en une fois, sinon, c'est la crise d'épilepsie. Mais on ne peut pas dire qu'on utilise que 10%. La preuve, c'est que si je vais enlever 90%, même la moitié de l'activité de votre cerveau, vous êtes dans le coma", explique Steven Laureys, neurologue au centre Giga de l'université de Liège.



"Nous avons un stock de neurones à la naissance"
Combien de neurones et de connexions contient notre cerveau ? En réalité, il y en a 100 milliards capables d'établir jusqu'à 10.000 connexions chacun. Un nombre de liaisons potentielles qui est astronomique... Un million de milliards de neurones. Selon la croyance populaire, ce nombre ne ferait que diminuer en vieillissant.

"Ce vieux dogme a été cassé. Il a été démontré qu'on fait des nouveaux neurones. Ce processus reste à nouveau assez mal compris, en particulier dans le contexte de certaines maladies du cerveau", ajoute le neurologue.

 


Des études ont démontré que le cerveau des femmes était en moyenne plus petit que celui des hommes. Cette différence n'a rien à voir avec l'intelligence. "Il y a des différences au niveau des connectivités, des régions qui peuvent être plus actives d'une personne à une autre, mais ca peut être aussi en fonction de la personnalité. On dit que le cerveau d'une femme a un poids plus faible par rapport à celui d'un homme, mais avec beaucoup plus de connectivités, ça fait la différence", révèle Aurore Thibaut, chercheuse FNRS au COMA scène group-CHU de Liège.

 



"Les ondes des smartphones provoquent des cancers du cerveau"
Le cerveau d'un adulte ne représente que 2% du poids total alors qu'il consomme 20% de son énergie. Aujourd'hui, il est de plus en plus sollicité. Selon la croyance populaire, les ondes des smartphones provoqueraient des cancers du cerveau... Cette affirmation est fausse pour les scientifiques.



"Les études scientifiques jusqu'à présent sont rassurantes. C'est la vérité d'aujourd'hui... Mais évidemment, il y a une réglementation qui va assurer que l'irradiation de mon cerveau, de mon corps, reste dans des limites qui assurent que je ne développe pas des maladies", précise  Steven Laureys.