Santé

Deux heures d'écran par jour nuit aux capacités intellectuelles des enfants

Bien-être
© Nadine Doerle / Domaine public

Une étude menée par le la revue scientifique britannique The Lancet démontre que les enfants passant plus de deux heures par jour sur les écrans développaient de moins bonnes capacités intellectuelles.

Conduite aux Etats-Unis auprès de 4.520 enfants, l'étude a montré un lien entre le temps global passé devant un écran, le sommeil et l'activité sportive avec les performances intellectuelles des plus jeunes.

Au Canada, dont les chercheurs sont issus, le Canadian 24-Hour Movement de santé recommande, pour les enfants entre 8 et 11 ans, de pratiquer au moins une heure d'activité physique par jour, 9 à 11 heures de sommeil et au maximum deux heures devant un écran.

Sur l'ensemble des participants, seuls 51% (soit 2.303 jeunes), ont respecté le temps de sommeil recommandé. Ils sont encore moins (37% soit 1.655 enfants) à se tenir au deux heures d'écran maximum et moins du quart (18% soit 793 enfants) a avoir respecté les soixante minutes d'activité physique. Et seulement 5% des enfants ont respecté à la lettre les recommandations canadiennes.

Pour quel résultat ? D'après les chercheurs, se tenir aux recommandations minimum en termes de sport, de sommeil et de temps d'écran a un lien direct avec les performances cognitives. En particulier pour les deux dernières. "Cela démontre l'importance de limiter le temps d'écran et d'encourager à un sommeil de qualité pour améliorer les performances intellectuelles des enfants" écrit le docteur Jérémy Walsh. L'activité physique aurait moins d'influence sur le cerveau des enfants, bien qu'elle soit indispensable pour une bonne santé.