Polémique

Laeticia Hallyday s'est réfugiée chez son amie Hélène Darroze

People

Laeticia Hallyday a trouvé refuge chez son amie Hélène Darroze à New York.

Depuis samedi dernier, la veuve de Johnny Hallyday est en compagnie de la cheffe, qui réside outre-Atlantique. Une parenthèse loin du tumulte juridique en France où David Hallyday et Laura Smet contestent le testament de leur père.

Si Laeticia Hallyday s'est exprimée une fois via l'AFP depuis le début de l'affaire, c'est maintenant son amie Héléne Darroze, interviewée par RTL France, qui donne de ses nouvelles.

"Elle est affectée par le manque de son mari"

"Laeticia, c'est une femme en deuil depuis deux mois, et vous pouvez bien vous imaginer qu'il y a des hauts et des bas parce que le manque de son mari il est là, tous les jours à chaque instant, et il y a des moments qui sont un peu plus difficiles que d'autres", démarre la cheffe, qui était la première à donner des nouvelles de Laeticia, après le décès de Johnny Hallyday le 6 décembre dernier.

"Sincèrement, elle est affectée par le manque de son mari, je crois que c'est ce qu'il ressort le plus aujourd'hui. Le reste, je ne vais pas vous dire qu'elle le vit bien, mais quand elle pleure, c'est son mari qu'elle pleure, ce n'est pas ce qu'il se passe aujourd'hui", ajoute Hélène Darroze.

Ces derniers jours, des personnalités chères à Johnny Hallyday telles qu'Eddy Mitchell ou Sylvie Vartan se sont rangées derrière David et Laura. Ces positionnements semblent isoler la veuve de Johnny. RTL France a demandé à Hélène Darroze comment Laeticia vivait cela. "Elle est très très solide, très courageuse... mais triste parce qu'il y a deux mois elle a perdu son mari, et que ça, on s'en remet difficilement. Ce n'est pas en deux mois qu'on fait un deuil".

"Les relations avec David et Laura ont toujours été au beau fixe"

Avait-elle anticipé la polémique sur la succession? "Sincèrement, ça fait plus d'un an qu'elle luttait aux côtés de son mari contre la maladie, pour le sauver, pour prolonger sa vie, vous pensez sincèrement qu'elle pensait au reste? Non, pas du tout. Et puis, de toute façon, les relations avec David et Laura ont toujours été au beau fixe. Elle a toujours entretenu une relation où elle les tenait informés tous les jours quasiment de l'état de santé de leur papa et de ce qui se passait. Et il n'y avait aucune raison de penser que les choses ne continueraient pas dans un esprit familial", répond Hélène Darroze.

"C'était un homme en bout de vie, avec toute sa pudeur et la maladie qui était là"

Aujourd'hui, si l'on écoute les propos de Laura et David, il semblerait que Laeticia ait presque été un obstacle dans la relation avec leur père. De ce qu'ils ont raconté, ils n'ont pas pu lui rendre visite sur son lit de mort, par exemple. "Écoutez, ce n'est pas du tout la vie de famille que moi je connais d'eux, ce n'est pas du tout ce que j'ai vu. Je l'ai vue, au contraire, très proche de Laura en particulier, dans des moments difficiles. Et puis de David également, même si David était plus indépendant. Après, sur les derniers jours de la vie de Johnny, c'était un homme très pudique, qui en plus souffrait énormément... C'est sûr qu'il ne voulait voir plus personne. Il voulait sa femme à ses côtés et c'était tout ce qu'il voulait. Ce n'était pas une forme de rejet, c'était un homme en bout de vie, avec toute sa pudeur et la maladie qui était là", confie la cheffe étoilée.

RTL France.

Si le couple était décédé en même temps, c'était le frère de Laeticia qui aurait été l'exécuteur testamentaire

RTL a pu consulter le testament de Johnny Hallyday mais aussi celui de Laeticia Hallyday, ce dernier est d'ailleurs une copie quasi conforme de celui de Johnny. Les documents ont été rédigés par le même cabinet notarial de Los Angeles, le même jour, le 11 juillet 2014, avec les mêmes témoins.

Le chanteur faisait de Laeticia son unique exécutrice testamentaire. Elle fait de même en désignant son époux, simplement appelé ici Jean-Philippe, pour s'occuper de la totalité de l'héritage. On apprend à la lecture de ces documents que la gestion de tous les biens n'est pas confiée à un seul individu mais à un "trust". C'est une pratique connue aux États-Unis concernant les importantes successions. Une banque va agir comme gestionnaire de fortune. On apprend aussi qu'en cas de décès de Johnny et de son épouse, c'est le propre frère de Laeticia, Grégory Boudou, qui serait exécuteur testamentaire, ou en dernier lieu, la grand-mère, Elyette Boudou, surnommée Mamie Rock.

Le testament de Johnny précise bien que l'exclusion de David et Laura est "intentionnelle" car ils ont déjà touché des rétributions par le passé.

Marc-Olivier Fogiel, RTL France