par
Les premières réactions politiques

Fusillade qui touche des policiers sur les Champs-Elysées à Paris

People

Voici des premières réactions politiques après la fusillade sur l'avenue des Champs-Elysées à Paris qui a provoqué la mort d'un policier et en a blessé deux autres, tandis que l'agresseur a été "abattu":

- Benoît Hamon, candidat PS à la présidentielle: "Mes pensées vont au policier tué, à ses collègues blessés. Soutien total aux forces de l'ordre contre le terrorisme. #ChampsElysees".



- Marine Le Pen, candidate FN: "Émotion et solidarité pour nos forces de l'ordre, à nouveau prises pour cible. MLP".



- François Fillon, candidat de la droite: "Hommage aux forces de l'ordre qui donnent leur vie pour protéger les nôtres. #ChampsElysees".




- Nicolas Dupont-Aignan, candidat DLF: "Hommage au policier tué ce soir à #Paris. Soutien total aux forces de l'ordre qui assurent jour et nuit notre sécurité". 



- Valérie Pécresse, présidente (LR) de la région Ile-de-France: "Pensées pour le policier tué ainsi qu'au blessé suite à cette lâche agression. Soutien total aux forces de l'ordre mobilisées #ChampsElysees". 

 



 

- Christian Estrosi, président LR de la métropole Nice Côte d'Azur: "Horreur et tristesse alors qu'un policier a été tué, un autre blessé. Hommage à notre Police en 1ere ligne face aux barbares. #ChampsElysees".

 



- Bruno Le Maire, député LR: "Hommage au policier tué sur les #ChampsElysees et pensée pour son collègue grièvement blessé. Le #terrorisme ne passera pas !".

 

 



- Alexis Corbière, porte-parole de Jean-Luc Mélenchon: "Mes pensées émues de solidarité pour les proches du policier assassiné ce soir sur les Champs Élysées, ainsi qu'à ses collègues blessés".



- Eric Ciotti, député LR: "Les policiers toujours en première ligne. Hommage à leur courage et à leur dévouement pour la France. #ChampsElysees. 



- Marion Maréchal Le Pen, députée FN: "Jusqu'à quand va-t-on devoir continuer de pleurer nos policiers et souffrir avec leurs familles ? #ChampsElysees".