Les bons conseils

3 choses à ne pas faire près d'un camion sur l'autoroute

Auto
© Archives RTL

Sur l'A31, les poids lourd représentent un peu plus de 10% du trafic autoroutier entre Thionville et Luxembourg.

Des camions qui n'ont pas les mêmes caractéristiques que les véhicules légers et donc pas les mêmes mouvements sur la route. Et si les conducteurs des deux types de véhicules ne s'apprécient pas beaucoup une fois lancés sur le bitume, il y a des solutions pour les aider à se faciliter la vie. Voici donc un top des choses à ne pas faire près d'un camion:

1. SE RABATTRE JUSTE DEVANT LUI
Commençons par les angles morts. En voiture, il y en a trois: sur les deux côtés et à l'arrière (celui-ci est particulièrement dangereux pour les enfants). Pour un poids lourd, ils sont beaucoup plus étendus:
  • sur les deux côtés, comme une voiture,
  • juste devant le camion, car la hauteur de la cabine empêche le conducteur de voir ce qu'il a juste devant ses roues,
  • derrière le camion (pas de rétroviseur central),

© Rapport ITSRE
En se rabattant trop tôt, juste devant le camion, il est possible que le conducteur ne puisse pas voir le véhicule devant lui. Pour ne pas se tromper, souvenez-vous qu'il faut voir la cabine dans son rétroviseur central avant de se rabattre.

2. L'OBLIGER À "PILER"
Si vous ne vous en doutiez pas, sachez que la distance d'arrêt d'un camion est bien supérieure à celle d'une voiture. À 90 km/h par exemple, il faut 67 mètres pour arrêter un véhicule léger. Il faudra 10 à 40 mètres de plus pour un poids lourd, selon sa masse et les conditions de circulation. 

Un point dont il faut se rappeler lorsqu'on double un camion par la gauche puis que l'on se rabat juste après pour prendre une sortie d'autoroute.



3. LE DOUBLER PAR LA DROITE EN S'INSÉRANT
Sûrement quelque chose que de nombreux automobilistes font. Une voie d'insertion est marquée par un cédez-le-passage, mais quand c'est un camion à côté, il arrive que certains tentent de le doubler par la droite et de s'insérer devant lui.

Une bien mauvaise idée puisque le véhicule en question va passer dans l'angle mort du camion. Surtout que le côté droit du véhicule est celui où le conducteur a le moins de visibilité (il n'a pas de vitre arrière).

Puisque les poids-lourd laissent généralement un espace entre eux, mieux vaut ralentir, s'insérer, puis doubler par la gauche. Proprement et sans prendre trop de risques.