Le petit coin de l'ouvreuse

Cinéma 2018: un monstre au Top

L'Ouvreuse
© RTL

Comme chaque année, le moment est venu pour l’ouvreuse de tirer un trait sous les 12 derniers mois au cinéma à Luxembourg.

Par ailleurs, 2018 fut l’année où Marie-Amandine a décidé de ne plus se taper toutes les conneries au cinéma… elle a donc rayé de ses agendas toutes les soi-disantes "comédies" françaises, une bonne partie de films "d’horreur" américains et tout ce qui de prime abord lui semblait suspect. Ce qui veut dire que sa consommation annuelle – cinéma, festivals, bluray, dvd, Netflix ou Amazon Prime confondus – s’est arrêtée à 452 unités, ce qui équivaut au plus petit nombre de films vus en une année depuis des décades. Il faut dire aussi que si jamais elle ratait quelque chose de valeur suite à sa fainéantise, l’ouvreuse peut se rattraper quatre mois plus tard en achetant le bluray du film. Madame a donc placé son année 2018 sous le signe du "plaisir" au cinéma, c’est-à-dire qu’elle s’est fait plaisir en plébiscitant des films dont les auteurs n’ont pas oublié que la notion de plaisir est primordiale pour satisfaire une ouvreuse bouffeuse de pellicule. Le TOP 15 qui suit est donc le miroir de tout ce qui a procuré un maximum de plaisir et de satisfaction à votre vendeuse de friskos préférée. Allons-y gaiement :

  1. THE SHAPE OF WATER, Guillermo del Toro
  2. PHANTOM THREAD, Paul Thomas Anderson
  3. THREE BILLBOARDS OUTSIDE EBBING MISSOURI, Martin McDonagh
  4. A STAR IS BORN, Bradley Cooper
  5. GUTLAND, Govinda van Maele
  6. THE BREADWINNER, Nora Twomey
  7. THE SISTERS BROTHERS, Jacques Audiard
  8. HOSTILES, Scott Cooper
  9. READY PLAYER ONE, Steven Spielberg
  10. RALPH BREAKS THE INTERNET, Rich Moore/Phil Johnston
  11. JUSQU’À LA GARDE, Xavier Legrad
  12. COLD WAR, Pawel Pawlikowski
  13. DOGMAN, Matteo Garrone
  14. MADEMOISELLE DE JONCQUIÈRES, Emmanuel Mouret
  15. INCREDIBLES 2, Brad Bird

Les éternels grincheux remarqueront sans doute une surabondance de "films de genre" dans cette liste très personnelle. L’ouvreuse tient donc à préciser que c’est SA liste et non la VÔTRE. Deux westerns, trois films d’animation, une comédie musicale, un film d’épouvante… tout ça contrebalancé par quelques films plus cérébraux pour calmer les intellos qui adorent se martyriser le cerveau dans le noir des salles obscures. Mais ce que cette liste documente surtout, c’est que l’ouvreuse n’a plus aucune envie de se faire chier au cinéma. Bien sûr, il y aura ceux qui vous diront qu’ils se sont fait chier avec MADEMOISELLE DE JONCQUIERES, mais Marie-Amandine leur rétorquera que rarement un film aura-t-il célébré la langue française avec autant de délectation. Le plaisir de savoir voir et écouter, en quelque sorte. Un seul regret…celui de ne pas avoir eu le temps de visionner MARY POPPINS RETURNS pour cause de voyage au bout du monde. Peut-être qu’il se retrouvera dans le Top 15 de l’ouvreuse en 2019… pour une cuiller de (pain de) sucre. Une dernière remarque : ROMA de Alfonso Cuaron et THE BALLAD OF BUSTER SCRUGGS des Frères Coen (tous deux vus sur Netflix en décembre) auraient eu leur place dans le Top 15 de l’ouvreuse, mais comme ils ne sont pas passés dans nos salles, ils ont été exclus de la liste. Mais regardez-les, ce sont deux chefs d’oeuvre. Sur ce, bonne année et pas trop d’âneries au ciné.

Marie-Amandine
En direct depuis la plage de Copacabana